jeudi 1 décembre 2016

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

La fin de ce championnat du monde a été ridicule, attente de l'anniversaire de Carlsen pour déclencher les 4 Blitz non représentatives d'un niveau mondial. Je plains le pauvre Karjakin qui a dû subir tout ce marketing et je l'ai trouvé bien fairplay en fait. Trop de parties nulles, une fin bâclée, un peu trop show off, au final, un championnat du monde décevant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

SVP, seuls les commentaires respectueux sont acceptés.