dimanche 15 mars 2015

Des exemples du Gambit Smith Morra



Le premier exemple du jeu de ce Gambit date de 1846 par Lionel Kieseritzky -- oui celui qui avait été opposé à Adolf Anderssen dans la fameuse "Partie Immortelle". Lionel Kieseritzky, un joueur d'attaque romantique !

 

Pour autant, le gambit ne connût pas à cette époque un grand succès qu'il aurait méritait. Il fût joué un peu dans les années 20 et réapparût surtout dans les années 50, à la lumière des publications de Pierre Morra, Maître Français dans le jeu par correspondance. Un de ses premiers aficionados était le joueur Yougoslave Milan Matulović.

 

Voici aussi une autre variante à étudier d'un Gambit en partie refusé par les Noirs.

 

En fait, ce Gambit fût extrêmement joué par les joueurs Yougoslaves et par des joueurs d'attaque. Les Gambits refusés sont aussi en général ceux de joueurs d'attaque avec les Noirs.
La question principale est donc bien : Faut-il ou non accepter le sacrifice du pion blanc ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

SVP, seuls les commentaires respectueux sont acceptés.