mercredi 17 décembre 2014

Vienne 1910 : Une sacrée ambiance de la part de François.

Il faut se mettre dans l'ambiance de Vienne en 1910 pour apprécier cette partie.

D'abord donc la musique du Troisième Homme avec cette apparition magique d'Orson Welles dans la pénombre d'une porte de Vienne en ce début de siècle, nid d'espions.



Parmi eux, on imagine Réti avec les Blancs face à Tartakower !













Lui, c'est Réti au dessus. Contrairement à la photo, il a les Blancs.













Lui, c'est Tartakower, il fait un peu peur et n'a pas de lentilles. Il a les noirs. C'est un grand champion aussi, célèbre pour son bréviaire des échecs et son livre "Tartakower vous parle !".

C'est une Caro Kahn qui est jouée, à ne pas confondre avec la Strauss Kahn variante DSK !

Les Noirs vont être massacrés !
 

4 commentaires:

  1. De l'audace,une prise de risque des blancs qui s'avère payante.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Mdération a priori, donc il y a un peu de délai pour les commentaires de nuit quand le CM dort

      Supprimer
  3. S'il y a une partie à connaitre par cœur c'est celle-ci : 11 coups et un final dantesque (en référence Monte-Cristo que je viens de visionner)

    RépondreSupprimer

SVP, seuls les commentaires respectueux sont acceptés.